NL : FR
 Flux RSS
Arrow Plan du site

Notre mission

' L'AFCN promeut la protection efficace de la population, des travailleurs et de l'environnement
contre les dangers des rayonnements ionisants'.

RADON

Dosimétrie

Index

Faire appel à un service de dosimétrie agréé

Personne de contact: sophie.leonard@fanc.fgov.be (Tel. 02/289.20.65)

Service de dosimétrie agréé Adresse postale Personne(s) de contact E-mail personne(s) de contact
Dosimétrie UCL
Dosi-Tech
Avenue Mounier, 52 bte 5299
1200 Woluwe-Saint-Lambert
Marc Poelaert
Cédric Roels
Michel Despiegeleer
marc.poelaert@uclouvain.be
cedric.roels@uclouvain.be
michel.despiegeleer@uclouvain.be
Vinçotte Controlatom - Service Dosimétrie Jan Olieslagerslaan 35
1800 Vilvoorde
Secretariaat Vinçotte Controlatom dosimetrie@vincotte.be
Dienst Dosimetrie
Universiteit Gent
Dienst Dosimetrie
UGent
Proeftuinstraat 86
9000 Gent
Nancy Van Aerschot
Myriam Monsieurs
nancy.vanaerschot@ugent.be
myriam.monsieurs@ugent.be
Personendosimetrie UZ Leuven UZ Leuven
Preventie & Milieu
Personendosimetrie
Herestraat 49
3000 Leuven
Ria Bogaerts
Jan Van Hellemont
jan.van.hellemont
@uzleuven.be

ria.bogaerts@uzleuven.be
Service de dosimétrie de l'Université Libre de Bruxelles

Service de contrôle physique de l'ULB
Avenue Franklin Roosevelt, 50
CP182 1050 Bruxelles

Cyril Fanchon
Michèle Viste
cfanchon@ulb.ac.be
michele.viste@ulb.ac.be
Service de dosimétrie de l'Université de Liège Université de Liège
Service Universitaire de Contrôle Physique des Radiations
Allée du 6 août 3, Bât. B12B 4000 Liège
Michel Koch michel.koch@ulg.ac.be
Labo Dosimetrie SCK-CEN SCK-CEN
Labo Dosimetrie
Boeretang 200
2400 Mol
Filip Vanhavere fvanhave@SCKCEN.BE
Belgoprocess NV Belgoprocess NV
Gravenstraat 73
2480 Dessel
Rudi Dresselaers rudy.dresselaers
@belgoprocess.be
ITS Polak BVBA ITS Polak BVBA
Zandstraat 34
3582 Beringen
Andrzej Polak info@its-polak.com
Philips Dosimetrie dienst Philips Electronics Nederland B.V.
Environment & Safety /
Philips Dosimetrie dienst
High Tech Campus 37
Verdieping 4, ruimte 037
5656AE EINDHOVEN
NEDERLAND
Sandra van den Eeden sandra.van.den.eeden@philips.com
Landauer Europe

Landauer Europe
Avenue du Général Leclerc, 33
92266 Fontenay-aux-Roses
FRANCE

Marc Million mmillion@landauer-fr.com
Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN)

IRSN - Service de dosimétrie
31 rue de l'Ecluse
78294 Croissy-sur-Seine CEDEX
FRANCE

Simon Tourard / Christian Hunin dosimetre@irsn.fr
info@radioprotection.be

 

HERCA propose un modèle de passeport radiologique européen


HERCA[1], l'association des responsables des autorités de contrôle de la radioprotection européennes, approuve le contenu du Passeport radiologique européen harmonisé, qui sera envoyé à la Commission européenne en vue de son intégration dans les normes de base européennes.

Le 30 juin 2010, lors de la 5e réunion à Oslo de l'association HERCA, qui regroupe les responsables des autorités de contrôle de la radioprotection européennes, le contenu du Passeport radiologique européen harmonisé a été approuvé. Les conditions relatives au passeport radiologique ont été fixées en 1990 dans la directive européenne 90/641/Euratom visant à garantir aux travailleurs extérieurs[2] actifs au sein d'établissements nucléaires un même degré de protection qu'aux travailleurs permanents et elles ont permis de renforcer la protection radiologique des travailleurs extérieurs. Toutefois, la transposition pratique de ces conditions varie sensiblement entre les différents pays européens.

Lors de la première réunion qui s'est tenue à Paris le 29 mai 2007, l'HERCA avait décidé de créer un groupe de travail chargé d'étudier la transposition pratique de la directive 90/641/Euratom au sein des Etats membres et les possibilités d'harmonisation des systèmes de radioprotection des travailleurs extérieurs en vigueur au sein des divers Etats membres.

Le groupe de travail s'est réuni pour la première fois le 24 janvier 2008 et a décidé de conduire une étude sur la transposition pratique de la directive 90/641/Euratom au sein des Etats membres. Cette étude a permis d'inventorier les similitudes et les divergences entre les systèmes de contrôle radiologique des travailleurs extérieurs des différents pays et de comparer le contenu enregistré dans les passeports radiologique avec les conditions de la directive 90/641/Euratom concernant les données obligatoires. Sur base de ces résultats, des propositions d'harmonisation des systèmes des différents pays ont été soumises et approuvées par l'HERCA lors de la réunion d'Oslo. Citons en particulier les bonnes pratiques, les données à enregistrer dans le passeport radiologique et un projet de passeport radiologique. Dans un premier temps, le passeport radiologique sera sur support papier. Cependant, les pays pourraient opter pour une version électronique (éventuellement en ligne) afin de remplacer certaines parties du système sur papier.

Le modèle de passeport radiologique proposé par l'HERCA prévoit une harmonisation au niveau du format et de la terminologie, mais également au niveau du contenu obligatoire, avec une distinction entre exigences minimales ou champs obligatoires (sur base de l'annexe I de la directive européenne mais en interprétant et reprécisant la formulation de la directive) et exigences optionnelles (données facultatives) pour accorder une certaine flexibilité aux Etats membres.

L'approbation du passeport radiologique par l'HERCA constitue une étape importante dans le travail de l'association en vue de développer une approche commune, au sein de l'Union européenne, en matière de protection radiologique et de réglementation. Cette harmonisation pourrait également se révéler utile pour les pays « voisins » de l'Union européenne. L'HERCA considère ce travail comme son premier succès.

L'HERCA transmettra le passeport radiologique à la Commission européenne en vue de son intégration dans les normes de base relatives à la protection sanitaire des travailleurs extérieurs. De surcroît, l'HERCA invite les autorités nationales compétentes ou parties prenantes européennes à commenter la mise en œuvre du passeport radiologique au niveau national.

Cliquez ici pour donner votre avis 


Contact national HERCA:
An Fremout, an.fremout@fanc.fgov.be

Contact presse HERCA:
Olvido Guzmán, olvido.guzman@asn.fr

_______________________________


[1] L 'HERCA a été créée en 2007 à l'initiative de l'Autorité française de Sûreté nucléaire (ASN). Depuis 2008, elle est présidée par M. Ole Harbitz, Directeur général
de l'Autorité norvégienne de radioprotection. Les activités de l'HERCA sont développées au sein de cinq groupes de travail:

  • GT 1: Travailleurs extérieurs & Passeport radiologique
  • GT 2: Justification et Optimisation des Sources radioactives
  • Groupe de travail Applications médicales
  • GT 4: Plan d'urgence & Niveaux d'action
  • GT 6: Surveillance des doses collectives résultant d'expositions médicales

[2] Les travailleurs extérieurs reçoivent plus de 80% de la dose collective de la plupart des établissements nucléaires et, le plus souvent, des doses individuelles supérieures à celles du personnel des exploitants nucléaires.

 Retour en haut de la page



Dernière mise à jour

17/02/2017 - 11:13


Contact

 
 
 

INES

 


 version imprimable Home

Copyright 2013 © - Mention légale